PNG  IHDR(,M IDATx}?w%B\D TÝVTRԴi'E5tײub]mY[zamt6^4x6 ›5'EzKb(gݙI.35"H'ἨJzO\,T Kz}ҧ1F5P4D#5nM<fH8/5IKʸRB=u#[ciq/@e{-^(Z۪?J8|j2ޯO `R&uEE)y5@. ̰iR ` -{A%.92sXh٢͕ϧ~L$=JDЊ٥z΋r"`"Bq@q2nE|`H{V`]P̭V z:Ľ_Z, C ٮvϧ`ہUw7-*k%.V/Ţ$c ރ(˅CŪj54 iڋ0_ƛ=hdI掵KAL$󩝈ecH8nSY_J{ێ\8+hBx X5;s:YS3h3j0v<0GѲ{$x> aeqnT@ZрJ ׵WW(9kph-p;p6Z(nrUVc)ZQ5 njHjk%A_Ehh[, 뜌Q!ڌH+cK _#fb+nC,\ "q!eq1~, -Lt<,gpJt+tvC Ɋ΃E@ZreBdKKN< ľ'Dq~|q8Md^G, PmvjdQ]Nn EvE o;Z#Vluځ(ZE_7(Zv|EdnJn {g5DXуogn7r{xbL+E\u?;6 ܊jӑ``~xnշ4,GL{oi< U%!¡ kiZp* R$?&㔡cdi% lήU V"*$-{u-zI51EH+{-=XLinQz_ݚS!Y F  J 扔+Z5ZED=NO=3+ >ڏFWF2G⁠IENDB` LAS LLORONAS

LAS LLORONAS

LAS LLORONAS

tarafikants MUSIQUE ET VOIX DU MONDE - Folk


Elles ont commencé comme musiciennes de rue, mais trois ans plus tard, le trio bruxellois : Amber In’t veld, Sura Solomon et Marieke Werner, est devenu l’un des secrets musicaux les mieux gardés de la capitale. Inspirés par des musiciennes comme Lhasa de Sela, Noname, et accompagnés par la guitare, l’accordéon, le ukulélé et la clarinette, Las Lloronas crée une délicieuse symbiose polyphonique de musiques traditionnelles ibéroaméricaines, de sons klezmer et de slam, que l’on ne peut que qualifier de “ Las Lloronas ”. Elles nous plongent dans des textes intimes, imprégnés de belles harmonies et de mélodies mélancoliques. Sur scène, elles exposent leur âme dans des moments de forte vulnérabilité, oscillant entre lamentation, rêverie et cri de guerre. “ Leur musique est hybride et défie tous les classements, sauf ceux du rêve et de l’enchantement ”. Un voyage délicat, sur le fil de la voix qui séduit sans effort ami-e-s et ennemi-e-s. Leur premier album “ Soaked ” en est la preuve.


VENDREDI 25 NOVEMBRE - 20h30
Tarif 14€/12,50€
Réservation : 02 99 59 35 38






L M Me J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          


compte_facebook compte_instagram