PNG  IHDR(,M IDATx}g?wBT$]2JmuֺtuWon6X\_[[*l{FV:Ь %LE 6zrœp>7;owT>&<|{~s4̇ضiwxLxw"9C8SL$eQuXځI` ;=~=4yi-2| xX2;ձ@<3X LQw[VtIUW.~H)6o͖a[~=}6`\uʬ]Ƃhwov?HݵN7u.g@G0RE/yc>Uˌ H;Que28RP-ޣzFsU}{ޙ9j){yZ:d& FFpKys-j%x؜0*)}eJarp$圆}[jqäE\IMkXI^,Nyr6RӀ뀟2)L 0G\ʋJ\Ұ {v3? l?VK1 .r7O\pOL#}Mhfӳng<`k iƂ̧K#w|"_D<%5KyQ-,a_z˰T] x5} %aqgT]# ˰^1 YlBjG8n!3v+&Tupv{K`hTK\w ypa ʭpՖa?Wvi/)Ef!:|Tt?`L-gYuvO7ob6, j諓^8'Znp&a=M1Pux T$URLIk`K)yfgEA@ϊc&Ƃ^̷4ڕ0NGQ0"&$ 'eXsEՕ2yqi-*eMBLk!:_:zVltV qYl,(ǍRs) ՟0æ^ _:r]UW#n R#~FhIk+BfxD9s|o6877 z)Y ہ߭+a7U6"TG`ӊr3b9nU^%xދ I7g1 < YDd~(̶=yaLrrP2H0ÃZ.w߰ |+|1p/#sGZt"̗ZT WaM i! 7q8ۥUW ,ud8Œc0 2-NV͈`ZB(~IY_mX:/♑g‘jr&j`TK=REՕiVŖaM[,⧍Z镝+[V_U %4X9gƂ#1 .\VW/S =tx+atw'b\R6+@en;Ux ę gGL~%`HtQW V)R% |>a/VTKѠs 3|u ڔʻ^˰/Jx1#FA엽ov*^*",h $!Kes~Ȅ䷼?狤#(btG~hR'*%)a BQ-|ϑ a::qٗr{Z'gY~#o;d&,{g-c& xf2bWͯɳ" :ՃBK(N 3ھ+9L/{++~ӎ-92cb3?([eQɈE[%?"*!@LW& W3 =h0k#K0i-rEch=܊0cn%KEJ?hkpa1 +3>p cgCmu 2 |9xqSĉL)T/M4yOiIENDB` BAHIA EL BACHA

BAHIA EL BACHA

BAHIA EL BACHA

tarafikants MUSIQUE ET VOIX DU MONDE - Chant Métissés - Couleur Judéo Espagnols


Issue d’une famille Franco-Libanaise de grands musiciens, Bahia El Bacha a toujours aimé s’affranchir des conventions. Après avoir été formée au violoncelle classique au sein de différents conservatoires, elle s’est ensuite initiée au répertoire tango, à la musique bretonne, en même temps qu’elle a retrouvé les chants judéo-espagnols qui ont bercé son enfance. Le chant comme mode d’expression de l’intime s’est très tôt imposé à elle comme une évidence. Inspirée par toutes ces expériences, elle est aujourd’hui auteure, compositrice, interprète. Elle chante ses compositions en espagnol, français et arabe sur des airs mêlant sonorités orientales, argentines et classiques, tout en continuant de s’emparer des chants séfarades pour leur apporter une touche personnelle. Elle enrichit ces complaintes judéo-espagnoles d’improvisations et d’harmonies empruntées au répertoire classique. Portée par les rythmes des percussions orientales de Wassim Halal et la guitare couleur flamenca de Steven Fougères, Bahia El Bacha, avec sa voix douce et claire et son violoncelle, nous emmène dans un monde où les cultures se fondent en un chant universel.

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes

SAMEDI 23 MARS - 20h30
Tarif 14€/12,50€
Réservation : 02 99 59 35 38






L M Me J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  


compte_facebook compte_instagram